Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2015 5 18 /09 /septembre /2015 17:29
L'infécondité chez les lapins

L’INFECONDITE CHEZ LES LAPINS

 

Causes et remèdes

C'est un problème particulièrement ressenti des éleveurs après le printemps. Durant cette saison, les femelles sont généralement accouplées sans difficultés particulières et les résultats des diagnostics de gestation, démontrent que plus de 90% des lapines couvertes sont gravides. Le nombe de sujets nés durant cette période est pluôt élevé.

A partir de l'été et jusqu'à la fin de l'automne, au contraire, de nombreux élevages rencon­trent dans la pratiqtte de graves inconvénients: les femelles se laissent couvrir avec beaucoup de difficultés et le diagnostic de gestation indi­que que le pourcentage de femelles gravides peut descendre en dessous de 60%.

Les raisons en sont nombreuses et pas tou­jours bien claires. On doit immédiatement avan­cer que si les lapines ne sont pas en bon état de santé ou que si elles sont infestées de pa­rasites, la fertilité est basse.

Il est de surcroît bien connu de tous les éle­veurs que lorsque les femelles engraissent ex­cessivement, il devient très difficile, sinon im­possible de réussir à les accoupler. Il faut également disposer de sujets bien sélectionnés. La température ambiante exerce aussi une influence notable sur les refus à l'accouplement, ainsi que sur la fertilité.

Pendant la période estivale, particulièrement lorsque la température ambiante dépasse les 30 degrés, l'infécondité augmente dans des proportions très sérieuses. Ce sont surtout les mâles qui en sont responsables, leur produc­tion de sperme semblant se réduire. En pou­vant agir sur la ventilation et renouveler l'air en maintenant la température vers les 18‑20 de­grés, le problème se réduit d'une manière im­portante. Au cours de cette période il est préfé­rable de procéder aux accouplements tôt le matin.

Les températures excessivement basses peuvent être également l'origine d'une faible fécondité .A partir des mois d'août et de septembre, un autre facteur vient s'ajouter à ceux qui sont responsables d'une baisse de fécondité, il s’agit de la diminution de la durée journalière de l'éclairement. On peut émettre la suggestion que les lapins domestiqués depuis peu de temps se rendent compte qu'ils se rapprochent de la période hivernale défavorable et réagis­sent en entrant dans une phase de repos. Le motif physiologique qui est à la base de ce phénomène est analogue à celui déjà observé chez la pondeuse et pour laquelle l'adoption d'un programme d'éclairement s'est révélé né­cessaire.

La lumière influence la partie du système ner­veux dont la fonction est de régler la produc­tion des hormones responsables de l'activité ovarienne de la lapine. En pratique il faut assu­rer constamment aux mères lapines en pro­duction 16 heures d'éclairement ce qui repré­sente la durée maximum d'éclairement enre­gistré au mois de Juin.

A propos de la facilité de l'accouplement et le taux de fertilité, il faut se souvenir de quelques points sur lesquels il convient d’attirer l'attention pour ces mois critiques. Les jeunes lapines, lors de leurs premières expériences acceptent le mâle avec de grandes difficultés. Il faut donc les sui­vre avec soin, appliquer de bonnes techniques d'accouplement, et toutes précautions relatives à ce sujet.

Il faut également se souvenir que si au cours des premiers jours suivant la mise bas, les femelles acceptent facilement le mâle, par contre le taux d'accouplements féconds est plu­tôt bas (50%).

En revanche, si le nombre de refus est plus élevé entre les 10 à 15 jours qui suivent la mise bas, le taux de conception est supérieur à 80%.

En conclusion, nous nous souviendrons que le manque de fertilité dû aux causes précé­demment mentionnées varie d'une manière très sensible suivant les années, les régions et les types d'élevage. Le respect des principes pré­cédemment mentionnés peut déjà exercer une influence très favorable pour ramener cette in­fertilité à des limites raisonnables.

Pour en savoir plus afin de toujours mieux conduire votre élevage,

cliquez ICI

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Basse-cour et volière
  • Basse-cour et volière
  • : Documentation pratique permettant d'élever de façon rationnelle : volailles, pigeons, lapins, oiseaux de parc, de cage et de volière.
  • Contact

Nombre de pages vues 01/07/2014

 

1.373.050 

 

Mois record :

37.034  (05.2012)

Recherche

Visiteurs en ligne

Internat. ouvert le 14.04.09

free counters

Texte Libre

 

Catégories