Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2008 6 20 /12 /décembre /2008 18:24

L’ELEVAGE  DES  JEUNES COQS

 

     Si dans un troupeau de reproducteurs, les coqs ne représentent que 8 à 9% du cheptel, ils sont responsables de 50% de la qualité des poulets produits.  En outre, ils créeront à l'éleveur des frais importants qui auront bien entendu une incidence sur le prix de revient de chaque poussin.

Pendant la période de croissance des coquelets, il est recommandé de distribuer un aliment moyennement énergétique (1800 à 1850 calories par kilo), et contenant entre 15 et 16% de protéines.  Si une nourriture de ce genre est donnée à discrétion, les sujets s'alimenteront mieux que s'ils disposaient d'une quantité contrôlée d'un aliment à haute énergie.  L’utilisation d'aliment en farine plutôt qu'en granulés oblige les coquelets à manger pendant plus longtemps, et diminue les risques de batailles.

Au-delà de huit semaines, il est préférable d'élever coquelets et poulettes séparément.  Les poulettes lourdes sont en effet soumises, la plupart du temps, à un programme de restriction alimentaire; lorsque les mâles font partie du troupeau, ils sont généralement sous-alimentés.

De l'âge de huit semaines, jusqu'à ce qu'ils soient placés en poulaillers de reproduction, les coquelets doivent pouvoir disposer d'au moins 15 cm de mangeoires.  Celles-ci seront très espacées les unes des autres afin que les sujets les plus timides puissent se nourrir normalement.  En agissant autrement, on risque de perdre un certain nombre de bons coquelets.

Toujours dans le but de réduire les pertes, il convient d'aménager çà et là des perchoirs qui permettront aux sujets dominés, d'échapper à leurs poursuivants.

Si les mâles sont vraiment très agressifs, on peut les munir comme pour les faisans, de « lunettes anti-picage » qui limitent considérablement les risques de batailles.

On sélectionne les coquelets à l'âge de huit ou neuf semaines.  Cela présente deux avantages importants :

1)    C'est l'âge idéal pour sélectionner les sujets les plus vigoureux.

2)    Les mâles les moins bons pourront être vendus comme poulets à rôtir.

La recherche a montré que la courbe de croissance varie suivant les sujets.  Si on estime que les poulets devront être vendus à huit ou neuf semaines, il faut sélectionner les futurs reproducteurs, au même âge.  C'est l'occasion pour l'éleveur de choisir les individus les mieux conformés et les mieux emplumés.

Il est nécessaire de prévoir le même programme de vaccination pour les mâles et les femelles qui seront accouplés.  On peut citer le cas où les poulettes et les coquelets avaient été élevés dans des élevages différents.  Les poulettes avaient été vaccinées mais pas les coquelets. Lorsqu'ils furent placés ensemble en poulaillers de reproduction, les mâles subirent une attaque sévère de variole.  Bien entendu, la fertilité des oeufs s'en ressentit lourdement, et par voie de conséquence, l'éleveur enregistra des pertes importantes.


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Basse-cour et volière
  • Basse-cour et volière
  • : Documentation pratique permettant d'élever de façon rationnelle : volailles, pigeons, lapins, oiseaux de parc, de cage et de volière.
  • Contact

Nombre de pages vues 01/07/2014

 

1.373.050 

 

Mois record :

37.034  (05.2012)

Recherche

Visiteurs en ligne

Internat. ouvert le 14.04.09

free counters

Texte Libre

 

Catégories