Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2009 3 04 /03 /mars /2009 16:21



EVITER LA DESHYDRATATION DES POUSSINS

 

La déshydratation constitue un stress et un problème car, à partir de son éclosion et jusqu'à ce qu'il commence à boire, un poussin se déshydrate.

Plus longue est cette période, et plus grave est la difficulté. Il est donc très important que les sujets puissent s'abreuver dès que possible après l'éclosion, et c'est pourquoi on recommande de mettre de l’eau à leur disposition avant même de les nourrir.

La déshydratation commence probablement dès que les poussins sont secs dans l'éclosoir. Mais au moment où les derniers poussins sont secs, les premiers éclos sont déjà secs depuis au moins 24 heures.

Un séchage excessif dans l'éclosoir doit donc être évité. Les poussins doivent être retirés de la machine dès que tous sont éclos.

La plupart des chercheurs considèrent que les poussins ne devraient pas attendre plus de 36 heures afin d'éviter la déshydratation.

Les oeufs les plus gros mettent plus de temps pour éclore. Pour chaque 28 g. de plus par douzaine d'oeufs, la durée de l'incubation s'accroît d'environ 30 minutes.

Par exemple, si des oeufs à 760 g par douzaine sont incubés en même temps que des oeufs de 620 g/douz., ces derniers écloront 2 heures et demie plus tard que les premiers.

Quand cette différence s'ajoute à la variation normale du temps d'incubation, le problème de l'uniformité s'aggrave. Depuis plus longtemps une reproductrice est en ponte, plus longue est la durée d'incubation de ses oeufs.

Une partie de cette différence peut être attribuée au fait que le poids de l'oeuf s'accroît au cours de la période de ponte. Une autre partie peut être associée à la qualité de la coquille.

Plus longue est la durée de ponte, plus mauvaise est la coquille. La fraction restante de la différence est inconnue, mais peut avoir pour cause la vitalité diminuée de l'embryon.

Le classement des oeufs à incuber par poids, en mettant les oeufs les plus gros d'abord dans l'incubateur, permet d'obtenir une certaine uniformité à l'éclosion et prévient une déshydratation plus grande des poussins plus petits issus des petits oeufs.

Les souches lourdes produisent des oeufs qui exigent un temps d'incubation plus long que ceux des souches légères. Ceci n'est pas dû à un rapport avec le poids, car des races de petit format comme la Leghorn pondent de gros oeufs.

Aussi les oeufs de Leghorn devraient être mis en incubation plus tardivement pour éviter la déshydratation des poussins. On sait aussi qu'un poussin de type Leghorn, pour un poids identique, se déshydratera plus rapidement qu'un poussin de type chair.

Il a été établi également que le processus d'incubation est cumulatif.

Pour chaque heure durant laquelle l'oeuf à couver est maintenu au-dessus de cette température avant sa mise en incubation, sa période d'incubation est réduite de presque une heure. Ainsi, la pré-incubation, quelle que soit la méthode, provoquera des éclosions plus précoces.

En saison chaude, les températures d'ambiance élevées sont souvent à l’origine de quelques heures d'une pré-incubation avant de placer les oeufs en salle de conservation. C'est pourquoi, on a souvent dit que la période d'incubation était plus courte en été qu'en hiver.

Plus âgé est l'oeuf à la mise en machine, plus longue est la durée de l'incubation, même si les conditions de conservation sont parfaites. Cette différence est peu sensible pour les oeufs conservés moins de 4 jours, mais le retard atteint 20 mn par jour au-delà de ce délai.

Lorsque des oeufs frais sont mis en incubation en même temps que des oeufs plus vieux, la différence dans la période d'éclosion des premiers et des derniers poussins est augmentée, et accroît la déshydratation des sujets nés en premier, au moment où ils arrivent à l'élevage.

La réduction de l'humidité et de la température allongeront la période d'incubation. Il n'est pas recommandé de modifier ces facteurs, mais si les appareils de contrôle sont imprécis, la durée d'incubation sera affectée. De même, certaines méthodes de trempage retarderont l'éclosion.

La rapidité, entre l'éclosion et le moment où les poussins peuvent s'abreuver est donc le facteur essentiel.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

youcef 27/12/2015 19:06

bonsoir ;je reçois rien que 35pour cent la couvé le reste meure dans leur oeuf c est quoi ça je n ai rien compris aidez moi à trouver un bon remede et merci avant tout .

Présentation

  • : Basse-cour et volière
  • Basse-cour et volière
  • : Documentation pratique permettant d'élever de façon rationnelle : volailles, pigeons, lapins, oiseaux de parc, de cage et de volière.
  • Contact

Nombre de pages vues 01/07/2014

 

1.373.050 

 

Mois record :

37.034  (05.2012)

Recherche

Visiteurs en ligne

Internat. ouvert le 14.04.09

free counters

Texte Libre

 

Catégories