Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2009 1 13 /04 /avril /2009 18:07

Photo Martine Van Poucke - canaris couleur et  posture (Belgique)


A PROPOS DES CANARIS DE COULEUR

 

En règle générale, la majorité des éleveurs débutants de canaris sont tentés, pour obtenir de beaux jeunes, d'acheter un couple d'oiseaux à couleur intensive de préférence. En effet, à première vue, il paraît tout à fait naturel que l'accouplement de deux sujets à coloration intensive produise les plus beaux jeunes.

Dans la réalité, cette façon de faire est la base de déceptions et de déboires ; car, pour des raisons non encore déterminées, la progéniture de deux sujets fortement colorés a un plumage dur, clairsemé et cassant ; en outre, ces oiseaux sont souvent petits de taille ou semblent petits à cause de leurs plumes sèches et peu fournies.

Le but de l'élevage de canaris de couleur doit être non seulement l'obtention de belles couleurs, mais également, et avant tout, l'obtention d'un plumage riche, lisse et soyeux, qualités qui sont indispensables et primordiales pour la beauté d'un oiseau. On admet volontiers que, pour beaucoup d'éleveurs, la tendance ci-dessus est souvent irrésistible et rares sont ceux, même initiés, qui ne s'y laissent pas aller, mais le résultat ainsi obtenu est médiocre.

Il est vrai qu'en accouplant des sujets mal emplumés à des oiseaux possédant un plumage abondant, il nous est possible de corriger ce défaut de plumage ; mais serait-il logique - et cela en toute connaissance de cause - de créer des défauts  pour essayer de les corriger ensuite ?

A tout mâle fortement coloré, qu'il soit vert mousse, vert bronzé, vert cuivré, citron ou orange intensif, il convient de donner une femelle plus pâle à plumage lisse et abondant. Ces accouplements produiront 2/3 de jeunes à coloration intensive et 1/3 de jeunes à coloration normale.

Un moyen sûr de pouvoir corriger un plumage rude et clairsemé, c'est le recours à un sujet à fond blanc, comme par exemple un canari blanc, un bleu, un isabelle argenté, tous ces oiseaux à fond blanc possédant, en général, un plumage abondant et soyeux. Un autre moyen serait l'utilisation de partenaires pâles, fortement panachés. Nous aurions ainsi supprimé un défaut pour en créer un autre. Car, tout en corrigeant la rudesse du plumage, nous produirions un très grand pourcentage de jeunes panachés. Cette façon de procéder est donc moins recommandable, car l'idéal de l'amateur de canaris de couleur doit être obligatoirement l'obtention de sujets purs et non de sujets panachés.

L'emploi dans notre élevage, de sujets panachés ne se justifie qu'à seule fin d'obtenir quelques sujets et d'éliminer les autres. Un oiseau pur à pigmentation foncée, moins beau en couleur, prime toujours sur un sujet intensif, possédant des taches ou bien des plumes blanches ou jaunes dans l'aile ou la queue.

 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

bridgebird 20/04/2009 23:18

bon résumé

victoria 16/04/2009 19:52

il est vraiment magnifique ce canaris

Présentation

  • : Basse-cour et volière
  • Basse-cour et volière
  • : Documentation pratique permettant d'élever de façon rationnelle : volailles, pigeons, lapins, oiseaux de parc, de cage et de volière.
  • Contact

Nombre de pages vues 01/07/2014

 

1.373.050 

 

Mois record :

37.034  (05.2012)

Recherche

Visiteurs en ligne

Internat. ouvert le 14.04.09

free counters

Texte Libre

 

Catégories