Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2009 3 20 /05 /mai /2009 16:27


 

 

LES QUALITES DU BON REPRODUCTEUR

 

    La réussite d'un élevage de lapins dépend pour beaucoup de la valeur des reproducteurs qu'on y utilise. Mais ces reproducteurs doi­vent, tous les deux ou trois ans, être renouve­lés, non seulement en raison de leur âge, mais afin d'éviter qu'ils ne s'accouplent avec des sujets de leur propre famille. Ces accou­plements prolongés (entre frères et soeurs, cousins) apporteraient, en effet, dans la des­cendance: diminution de taille, fragilité os­seuse, stérilité, moindre résistance devant les maladies.

Voici l'époque, pour l'éleveur, de se procu­rer un ou plusieurs reproducteurs de rempla­cement.

 

OÙ CHOISIREZ‑VOUS VOS REPRODUCTEURS ?

 

Si vous vous intéressez aux expositions avi­coles, songez que l'on peut y acquérir de très beaux sujets de toutes races ou y passer des commandes.

Vous pouvez aussi utiliser un élevage de votre région qui, sans être un élevage profes­sionnel, apporte cependant assez de soins et de sélection à son cheptel pour vous offrir des reproducteurs de valeur.

Il vous est possible aussi de pratiquer des échanges avec vos voisins du village ou de la contrée. Mais ne répétez pas ces échanges indéfiniment, car vous risqueriez de ramener tôt ou tard dans votre élevage des reproducteurs apparentés à ceux que vous possédez.

Vous pouvez enfin passer commande à des éleveurs professionnels ou amateurs très avertis, qui, en général, livrent le meilleur de leur production. A ces éleveurs, exposez d'une façon très précise vos désirata : race, poids, âge, date d'envoi du ou des lapins.

 

             QUALITÉS EXTÉRIEURES DES REPRODUCTEURS

 

Chez le mâle comme chez la femelle, por­tez votre attention sur l'aspect et les attitudes des sujets.

Chez le mâle, exigez un râble bien rempli, un poitrail large, des pattes fortes et bien em­poilées, une tête un peu carrée, un oeil vif, un tempérament remuant. Eliminez les mâles endormis, trop petits pour leur âge, aux oreilles tombantes (sauf s'il s'agit de lapins de race Bélier dont les oreilles sont tombantes). Eliminez aussi les mâles à tête fine, aux échi­nes saillantes, flancs creux, fourrure terne.

Chez la femelle, exigez une tête fine, un avant‑corps élancé, terminé par un bassin large, indice favorable en ce qui concerne la faculté de reproduction. Et surtout, ne fixez pas votre choix d'une façon absolue sur des lapines de poids et tailles spectaculaires.

Au point de vue taille et poids, chaque race a son standard, plus ou moins imposant, mais une femelle très lourde est en général en­graissée. Or l'engraissement enrobe non seu­lement la chair, mais aussi les organes de re­production et les rend stériles.

Eliminez aussi de votre choix les lapines porteuses de fanon. Le fanon est cette ex­croissance de peau qui se développe sous la gorge des lapines et vient quelquefois à re­couvrir entièrement le poitrail chez les sujets âgés ou exagérément engraissés.

 

COMMENT DÉCELER LES QUALITÉS REPRODUCTIVES

 

Les premières portées vous renseigneront rapidement sur la qualité des reproducteurs que vous aurez introduits dans votre clapier. Logés et nourris rationnellement, vos lape­reaux, tout en présentant, les qualités exté­rieures de leurs parents, doivent, en plus, être rustiques et de croissance rapide.





Partager cet article

Repost 0
Published by - dans LAPINS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Basse-cour et volière
  • Basse-cour et volière
  • : Documentation pratique permettant d'élever de façon rationnelle : volailles, pigeons, lapins, oiseaux de parc, de cage et de volière.
  • Contact

Nombre de pages vues 01/07/2014

 

1.373.050 

 

Mois record :

37.034  (05.2012)

Recherche

Visiteurs en ligne

Internat. ouvert le 14.04.09

free counters

Texte Libre

 

Catégories