Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 août 2009 7 09 /08 /août /2009 15:17


Photo extraite du blog de Jean-Marc, avec son aimable autorisation.


                                                                     L’ACHAT D’UN OISEAU

 

Lorsque vous achetez un oiseau, adres­sez‑vous de préférence à un éleveur ama­teur et spécialiste dans la variété que vous désirez.


La bague métallique fermée que porte un oiseau à une patte permet de l'identi­fier. En effet sur cette bague sont gravés : le numéro de souche de l'éleveur, les initia­les ou sigle de la société à laquelle celui‑ci appartient, l'année de la naissance de l'oiseau et un numéro d'ordre qui lorsque l'oiseau a une fiche de pedigree, est re­porté dessus.

La bague ne donne pas une valeur marchande supplémentaire à l'oiseau, elle permet seulement de retrou­ver son origine. Par contre, un oiseau ayant été jugé dans un concours et ayant obtenu un prix d'honneur , son prix peut être supérieur au prix moyen demandé pour des oiseaux de son espèce ou race.


La meilleure période pour l'achat d'oiseaux est d'octobre à décembre.


N'oubliez pas de demander au vendeur le genre de nourriture que celui‑ci donne à ses élèves. Un changement brutal de ré­gime alimentaire peut être fatal à l'oiseau.


Si vous avez déjà des oiseaux chez vous, ne mettez pas directement les nouveaux arrivants avec les anciens. Gardez‑les une bonne quin­zaine de jours dans une cage que vous pla­cerez à proximité de vos autres oiseaux. Ceci pour les habituer doucement à leur nouvelle ambiance. En outre, si par ha­sard votre nouvel oiseau couve une maladie infectieuse cela limitera les risques d’une contami­nation.


Observez attentivement l'oiseau que vous désirez acheter, et s'il se tient en boule, l'oeil terne, les plumes non lissées, ne l'ache­tez pas, ce n'est pas un oiseau bien por­tant.

Un oiseau en bonne santé doit avoir les yeux brillants, la plume bien lisse et collée au corps, et doit faire preuve de vivacité en sautant d'un barreau à l'autre, la tête bien relevée, il se tient bien dressé sur ses pat­tes.


Si vous le prenez en main, regardez qu'il n'ait pas le sternum saillant (en lame de couteau). Soufflez sur les plumes du ven­tre afin de vous rendre compte s'il n'a pas une maladie intestinale. Si l'oiseau a le ventre gonflé ou qu'apparaissent des ta­ches noires ou foncées sur le ventre, cela veut dire qu'il est malade de l'intestin ou du foie. Si vous percevez un léger siffle­ment cela signifie que cet oiseau est sujet à une affection respiratoire.


Si vous achetez des oiseaux pour la re­production, veillez à ce que le mâle ne soit pas trop gras ; par contre contre une fe­melle bien grasse est idéale pour l'élevage.

Si vous achetez dans un concours, n'hé­sitez pas à demander des conseils aux res­ponsables ou spécialistes que vous trou­verez immanquablement dans la salle, et prenez de préférence plusieurs avis avant de vous décider.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Basse-cour et volière
  • Basse-cour et volière
  • : Documentation pratique permettant d'élever de façon rationnelle : volailles, pigeons, lapins, oiseaux de parc, de cage et de volière.
  • Contact

Nombre de pages vues 01/07/2014

 

1.373.050 

 

Mois record :

37.034  (05.2012)

Recherche

Visiteurs en ligne

Internat. ouvert le 14.04.09

free counters

Texte Libre

 

Catégories