Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 17:01

Perruche rose

 

AMENAGEMENT D’UNE VOLIERE

 INSTALLATION D'UNE VOLIÈRE D'APPARTEMENT

Tout d'abord, il est vital qu'une des faces soit vitrée afin que les oiseaux puissent pro­fiter des rayons du soleil. Prévoir un pan­neau amovible pour pouvoir le remplacer pendant la bonne saison par un autre grilla­gé, afin que l'air frais puisse pénétrer dans la pièce.

Pour les perchoirs, on opère de la façon sui­vante : on fixe des lattes verticalement ou horizontalement sur le mur. Dans celles‑ci on perce des trous de 2 à 3 cm de diamètre. On se procure des branches d'arbres et on les emboîte par un bout (le plus gros) dans les trous percés à cet effet.

Pour les granivores et insectivores il est possible de mettre quelques plantes d'ap­partement non vénéneuses dans des pots, mais pour les frugivores il est préférable de ne pas en mettre, car en raison de leurs déjections trop liquides, ces plantes ne pro­duiraient pas l'effet escompté. Au milieu ou dans les coins de la volière, on peut mettre des souches d'arbres, des morceaux de ro­chers, afin que les oiseaux se sentent le plus possible dans leur milieu naturel.

Au mur on peut suspendre des nichoirs au cas où l'on se décide à faire l'élevage en hiver avec les oiseaux granivores. Si l’on préfère éviter les nichoirs, on peut tendre le plus haut possible des ran­gées de fils de fer, derrière lesquels on met­tra de la bruyère ou des genêts dans lesquels les oiseaux ont la possibilité de nicher à leur guise. Prévoir une veilleuse pour permettre aux oiseaux, pendant l'hiver, de manger aux heures tardives, surtout quand il y a des jeunes au nid.

Sur le fond de la volière intérieure on peut mettre du sable, vieux mortier, coquilles d'huî­tres, brique rouge qui s'effrite, afin qu'ils puis­sent y trouver les substances nécessaires à la digestion, et pour les femelles les matiè­res dont elles ont besoin pour la formation de la coquille. Prévoir des panneaux en verre ou bordures en briques d'environ 30 cm de haut sur le contour afin que l'extérieur reste propre.

 INSTALLATION DE LA VOLIERE EXTERIEURE AVEC ABRI

La face arrière, faite de planches ou de préférence en briques, sera orientée au nord. La face avant en grillage étant évidemment orientée au sud.  La volière doit être fermée au moins sur deux faces. Sous la face grillagée, il est nécessaire de prévoir un mur en béton qui descende à au moins 40 cm dans la terre.

Il est indispensable que le sol soit bétonné pour éviter l’intrusion des rats et des souris, et pour faciliter le nettoyage et la désinfection.

Les perruches, notamment de grande taille, peuvent être infestées de vers si le sol est gras et humide. Pour les oiseaux de petites tailles, canaris, exotiques, cailles, une bonne couche de terre est né­cessaire afin de pouvoir y planter des thuya, sureau, genévrier, lierre, qui servent d'en­droit de nidification et attirent de nombreux insectes.

On peut mettre sur les deux faces orientées vers l'est et l'ouest des panneaux en verre, ou matière plastique assez épaisse.

Pour protéger les hôtes contre les rayons trop ardents du soleil, la pluie, les bourras­ques, il est vital de recouvrir la moitié de la volière de tuiles, onduline, au autres maté­riaux connus. A prévoir une deuxième ran­gée de grillage sur le dessus de la volière pour empêcher les chats ou les rapaces noc­turnes d’attaquer les oiseaux.

La deuxième  rangée de grillage peut être à mailles plus grosses. Sur le devant on peut faire un couloir sur toute la longueur, ce qui empêche les prédateurs éventuels de s’ap­procher, et aussi de prévenir toute fuite des oiseaux

Un abri aménagé comme la volière inté­rieure devrait toujours se trouver construit contre la volière d'extérieur pour permettre aux oiseaux fragiles (petits exotiques africains) de s'y abriter par mauvais temps ou en hi­ver.

On peut installer un chauffage électrique, au bois, ou au mazout, mais attention aux gaz émanant des poêles, qui sont mortels. Pour éviter que les rongeurs pénètrent à l'in­térieur, il est aussi possible de mettre du grillage inoxydable sous la couche de terre. Si on fait l'élevage des petits exotiques as­sez fragiles, on peut recouvrir entièrement la volière avec de l'onduline transparente.

La volière ne devrait pas avoir plus de 2,50 m de haut, sinon il est presque impossi­ble d'attraper les oiseaux.  Ne pas oublier de passer une couche de peinture sur le grillage, de préférence noire, car la rouille provoque des trous et naturellement les oiseaux en profitent pour s'échapper. On peut faire ce travail pendant la mauvaise saison, quand les oiseaux sont enfermés dans l'abri. La peinture bitumée noire n'est pas chère et sèche rapidement.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Basse-cour et volière
  • Basse-cour et volière
  • : Documentation pratique permettant d'élever de façon rationnelle : volailles, pigeons, lapins, oiseaux de parc, de cage et de volière.
  • Contact

Nombre de pages vues 01/07/2014

 

1.373.050 

 

Mois record :

37.034  (05.2012)

Recherche

Visiteurs en ligne

Internat. ouvert le 14.04.09

free counters

Texte Libre

 

Catégories