Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 16:26

 

Petit-argente-copie-1.jpg

 

 

BIEN CONNAITRE LE SUJET POUR REUSSIR

 

Avec les lapines, vous pouvez compter normalement sur quatre portées par an. Une moyenne de six lapereaux par portée n'a rien d'exagéré. Dans un ensemble, vous pouvez donc vous baser sur trois femelles par portée.

Et tout de suite, on peut  remarquer, gros avantage, qu'avec les lapins vous pou­vez débuter à n'importe quelle époque. Dès que vous êtes en mesure de loger vos pre­miers sujets, vous pouvez donner le départ à votre élevage. Tandis qu'avec les poules, si vous ne pouvez occuper les lieux de votre exploitation, ou avoir le matériel nécessaire livré, qu'en juillet par exemple, il vous faudra attendre mars suivant pour débuter réelle­ment et ce seront neuf mois perdus pour vous, pendant lesquels certains frais continueront de courir.

En cuniculture, dès que vous avez un clapier de quelques loges (et la nour­riture assurée bien entendu), vous pouvez démarrer.

Parlons du minimum. Supposons que le 1er juillet, vous ayez une bonne lapine de 7 à 10 mois, de race pure, achetée pleine et un jeune mâle de 4 à 5 mois, de même race pure, mais de souche différente. Par précaution, vous aurez une autre lapine quelconque qui aura été saillie à la même date que votre mère de race pure, afin de vous assurer une « nourrice » au cas où la première portée de race pure compterait plus de six lapereaux. Car il faut éviter, dans cette première portée de départ, de sacrifier quel­ques jeunes qui pourraient être des femel­les. Il convient de ne pas laisser non plus 10 ou 12 petits à élever à la même mère lorsque l'on veut en obtenir des reproducteurs vigoureux.

Nous disons donc une mère de race pure en gestation le 1er juillet. Vous pouvez es­pérer trois femelles de cette première portée qui seront en âge de reproduire au 1er avril suivant. Votre première reproductrice doit vous donner, avec votre jeune mâle, trois autres femelles en âge de reproduire le 1er juillet. Un an après, partant d'une seule re­productrice, vous en avez sept et davantage avec un peu de chance. Il vous faudra alors un autre mâle d'un autre sang. Mais six mois plus tard, vous devez avoir neuf autres mè­res en âge de reproduire par les trois jeunes de votre première portée, plus trois autres de de la troisième portée de la mère initiale, soit 12 à ajouter aux 7 précédentes. Et si vous persistez à conserver toutes vos femel­les un an plus lard, vous ne saurez plus où les loger.

Vous voyez que si vous débutez avec deux ou trois reproductrices achetées pleines et deux jeunes mâles de sang différents, ce qui ne représente pas un cheptel de base trop onéreux, vous arriverez rapidement à dispo­ser de quarante reproductrices si vous le dé­sirez. A condition, bien entendu, de savoir élever des lapins et ne pas les perdre en série à l'âge de quelques semaines.

Notez qu'avant même d'avoir constitué vo­tre cheptel de 40 reproductrices, vous aurez vendu des mâles qui vous auront en partie défrayé.

Votre installation, pour l'exploitation d'un tel cheptel, vous l'aurez établie au fur et à mesure de son développement. Et si vous êtes capable de construire vous‑même vos clapiers sur un bon modèle, vous aurez moins déboursé qu'en achetant des loges toutes faites. Mais de toutes façons, un clapier n'est pas très dispendieux.

En restant raisonnablement optimiste, il est très plausible de constituer rapide­ment et avec une mise de fonds relativement modeste, un élevage cunicole qui ne fera pas trop attendre son plein rende­ment.

Mais il est évident qu'il ne faut pas se met­tre à la tête de 40 lapines reproductrices en sortant du Ministère des Travaux Publics ou dès le lâcher d'un fonds de commerce quelconque. Il est nécessaire de connaître les lapins et la ma­nière d’en conduire l’élevage. Et ce n'est pas parce que vous en aurez "tenus" quelques uns dans une cour, que vous aurez fait le « tour de la question ».

 C'est donc à vous de bien connaître le sujet avant de vous lancer.

 

Pour en savoir plus, afin de toujours mieux conduire votre élevage,

cliquez  ICI

 

Satin-blanc-copie-1.jpg

 

Partager cet article

Repost 0
Published by - dans LAPINS
commenter cet article

commentaires

TIAKO 19/07/2015 15:30

Quel peut etre la dimension normal d'un clapier de reproducteur?

TIAKO 19/07/2015 15:28

Quel peut etre la dimension normal d'un clapier de reproducteur?

TIAKO 19/07/2015 15:22

Quel peut etre la dimension normal d'un clapier de reproducteur?

Présentation

  • : Basse-cour et volière
  • Basse-cour et volière
  • : Documentation pratique permettant d'élever de façon rationnelle : volailles, pigeons, lapins, oiseaux de parc, de cage et de volière.
  • Contact

Nombre de pages vues 01/07/2014

 

1.373.050 

 

Mois record :

37.034  (05.2012)

Recherche

Visiteurs en ligne

Internat. ouvert le 14.04.09

free counters

Texte Libre

 

Catégories