Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 11:15

 

Blanc de Hotot 2

 

DES LAPINS GRANDS RACEURS

 

LA PUISSANCE DU MÂLE

Revenez rapidement à la conception de la bête de race, mâle et femelle, qui soit raceur, ce qui est facile aujourd'hui. En pre­mier lieu, songez au mâle qui, tenant un rôle de sultan, exerce son influence ampli­fiée par le nombre de ses descendants. En gén6ial, pour être raceur, le mâle doit impo­ser sa dominance dans sa descendance. Il exerce d'autant plus cette dominance qu il se présente sans tare, avec un important bagage héréditaire en raison de sa longue ascendance directe dans la même lignée. Car, avec la race pure ou purifiée, c'est tou­jours la lignêe qui compte.

A défaut de celle‑ci, choisissez géniteurs mâles et femelles autant que possible con­formes au prototype de la race, en n'appor­tant d'adoucissement à votre sévérité sur ce point que pour des détails secondaires ; surtout en limitant les indulgences en ce qui concerne le mâle, en raison de la répercus­sion étendue de son influence régentant un harem. Admettez éventuellement chez la mère, à défaut de sujets parfaits, tel minime défaut, lequel peut disparaître ou s'atténuer sous l'influence dominante, massive et pro­tectrice, du géniteur dans une succession de portées.

 

SELECTION SEVERE ET CONTINUE

Cette condition étant observée, soyez sévère pour chaque échelon de la descen­dance. Eliminez impitoyablement les sujets qui ne répondent pas aux conditions du pro­totype. Constituez‑en, à défaut de mieux, des chefs de familles temporaires, destinés à amplifier une production latérale, ces fa­milles ne devant pas créer de souches, mais seulement parer à l'immédiat. Faites résolument disparaître ces sujets de se­conde zone en raison du but poursuivi, quand les géniteurs prévus pour dominer seront en nombre et en état de manifester leur supériorité, ce à quoi vous pouvez aboutir assez vite.

Réservez donc le surchoix dans les por­tées successives, pour constituer ces sou­ches indispensables, par une sélection d'autant plus sévère qu'elles marquent les étapes amélioratives vers la perfection, même si celle‑ci ne peut être atteinte rapi­dement. Cela aux multiples points de vue :

1 ) du type parfaitement conforme au modèle le plus rapproché du modèle idéal,

2 ) de la vitalité, de la vigueur et de la robustesse,

3 ) de la précocité et de la régularité de croissance,

4 de la productivité : portées nombreu­ses 6, 8, 10 lapereaux, quitte à ne pas les conserver tous,

5) de la résistance aux affections et aux mala­dies.

 

NE CRAIGNEZ PAS LA CONSANGUINITE

Elevez les sujets en consanguinité étroite, au besoin en deux lignées collatéra­les en éliminant ceux porteurs de la moin­dre tare et en apporiant à cette méthode trop décriée par entraînement et habitude tous les correctifs requis. Alimentez copieu­sement et rationnellement les animaux choisis. L'élevage en consanguinité étroite et prudente, s'il additionne les tares pour les porteurs envers qui vous vous montrez souvent par trop libéral, additionne aussi les aptitudFis et les qualités, qu'il amplifie et fixe.


La consanguinité fait ainsi franchir en quelques générations, à une allure accélé­rée, ce qui, même avec toute la rigueur voulue dans le choix des sujets aux particu­larités moins spécifiquement fixées, néces­siterait des années pour se manifester. Vous fixez ainsi, en peu de générations, des caractères héréditaires à peu près im­muables d'une façon si marquée qu'ils ont chances de ne pas disparaître, s'il se produit un écart par l'introduction imprévue et intempestive (et combien indésirable) d'un reproducteur ou d'une reproductrice dont le standing est inférieur.

Opérez ainsi, éleveurs, qu'il s'agisse d'un lapin angora à la toison merveilleuse, d'un lapin pour la chair d'une précocité et d'une rapidité de croissance marquées, ou d'un lapin qui joigne à cet avantage économique celui d'être doté d'une belle fourrure.

 

 

Alaska.jpg

 

Partager cet article

Repost 0
Published by - dans LAPINS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Basse-cour et volière
  • Basse-cour et volière
  • : Documentation pratique permettant d'élever de façon rationnelle : volailles, pigeons, lapins, oiseaux de parc, de cage et de volière.
  • Contact

Nombre de pages vues 01/07/2014

 

1.373.050 

 

Mois record :

37.034  (05.2012)

Recherche

Visiteurs en ligne

Internat. ouvert le 14.04.09

free counters

Texte Libre

 

Catégories