Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2010 4 20 /05 /mai /2010 16:27

 

faisan a collier de formose1

 

Coq faisan à collier de Formose.

 

EVITER LE PICAGE CHEZ LES OISEAUX DE PARC

Le picage est un vice bien connu qui con­siste pour les oiseaux à piquer et à manger les plumes. Il peut à la suite de blessures, dégénérer en cannibalisme. Le picage est très fréquent chez le gibier en général, souvent catastrophique chez les colins. Il paraît dû à la nervosité des oiseaux‑gibier d’une part, et d'autre part, au fait que l'alimentation n'est sans doute pas toujours parfaite ; ce dernier point ne pourra être amélioré qu'à la suite d'études nombreuses semblables à celles menées depuis des années pour les poulets par exemple. Il est certain qu'entre la nais­sance et l'âge adulte, les besoins nutritifs va­rient beaucoup plus que pour les volailles et que les formules alimentaires fixes ne sui­vent que d'assez loin ces besoins.

L'éleveur devra donc surtout s'attacher aux mauvaises conditions créant le picage, à sa­voir : le surpeuplement, la chaleur, le man­que d'aération, le bruit et le mouvement au­tour des parquets.On peut aussi utiliser des répulsifs pulvé­risés sur les oiseaux mais les résultats sont souvent médiocres.

Les oiseaux ont tous besoin de vitamines et les divers aliments employés chez le gi­bier en contiennent en général en suffisance. Cependant, un supplément de diverses vita­mines est souvent bénéfique si les jeunes oiseaux ont subi un choc (manque ou excès de chauffage, incident alimentaire) ou une maladie (coccidiose, histomonose).

Un complexe polyvitaminé et aminé ap­porte aux oiseaux toutes les vitamines utiles ainsi que les acides aminés essentiels sous forme miscible à l'eau ou à la pâtée, et se trouve tout indiqué dans de tels cas. Par ailleurs, les jeunes peuvent présenter des troubles nerveux avec chute en arrière ou sur le côté, pattes raidies : c'est l'encéphalo­malacie qu'il faut traiter par un supplément de vitamine E.

Cette même vitamine améliore la fécon­dation des oeufs et le taux d’éclosion. Son emploi chez les reproducteurs à la saison de la ponte est souvent très utile.

En outre, en particulier pour les faisans de parc et de volière, il est important de four­nir, par un complexe polyvitaminé et aminé de qualité, l'ensemble des vitamines B et aci­des aminés indispensables qui permettent d'améliorer souvent de façon spectaculaire, la ponte et surtout les éclosions, générale­ment très aléatoires chez certaines variétés. Ces suppléments ont également un effet par­ticulièrement favorable sur l’emplumement des jeunes, ce qui limite les risques de pi­cage.

 

 

faisan a collier de formose3

Poule du faisan à collier de Formose  (photos  de la poule à l'autruche)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Basse-cour et volière
  • Basse-cour et volière
  • : Documentation pratique permettant d'élever de façon rationnelle : volailles, pigeons, lapins, oiseaux de parc, de cage et de volière.
  • Contact

Nombre de pages vues 01/07/2014

 

1.373.050 

 

Mois record :

37.034  (05.2012)

Recherche

Visiteurs en ligne

Internat. ouvert le 14.04.09

free counters

Texte Libre

 

Catégories