Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 18:35





Gloster Consort.
Cette photo nous a été aimablement fournie par Bridgebird.

 

Hépatite et Entérite des oiseaux

Accidents liés à un excès de graisses dans l’alimentation 
 

Par goût l'oiseau préfère les graines oléagineuses ; cela peut s'expliquer indirectement par un besoin azoté car ces graines sont plus riches en protéines que les graines maigres ; le besoin de graisses peut également exister mais pour l'oiseau soumis au froid seulement ; c'est ce qui explique la recherche du lard par les oiseaux sauvages en hiver : ils ont besoin de son pouvoir calorifique.

 

De plus dans certains cas, l'oiseau semble rechercher une graine oléagineuse par simple gourmandise. Satisfaire de telles propensions en lui distribuant sans limite ces graines oléagineuses, risque d'entraîner des troubles à évolution lente, mais graves et finalement mortels. Cela s'explique sans peine si l'on considère que des graines comme l'oeillette, le chènevis, la navette, le lin, le niger,contiennent 30 à 35 % d'huile et que de plus,l'oiseau les décortique pour ne manger que la partie oléagineuse, dont la teneur en huile peut être évaluée alors à près de 40 %.

 

Cette énorme consommation de graisses,dont une partie doit être brû­lée, augmente le travail de tout l'appareil digestif et la formation de produits acides pouvant entraîner des décalcifications avec fragilité osseuse (voir plus loin calcium). De plus, les graisses non brûlées sont accumulées dans l'organisme ; divers organes sont infiltrés de graisse, le foie et l'intestin sont les principales victimes en raison, de plus, du travail que cette alimentation leur impose.

 

SYMPTOMES : L'oiseau malade est d'abord triste, se tient en boule par mo­ments puis de plus en plus souvent ; il continue cependant à manger et à se déplacer ; en dehors des périodes de repos il peut sembler presque normal ; peu à peu, il devient de plus en plus somnolent et, après une évolution de 3 à 6 semaines il finit par mourir ; il peut présenter de la diarrhée. Si on l'examine on trouve le ventre rouge, conséquences de l'entérite habituelle.

 

Dans certains cas, suite à des troubles digestifs, on voit l'oiseau se rendre sans arrêt à la mangeoire, mais en mangeant très peu (signe souvent décrit sous le terme d'avalure). Il peut arriver aussi qu'il présente une difficulté res­piratoire et paraisse essoufflé mais sans respiration bruyante. L'hypertrophie considérable du foie, qui comprime tous les organes des cavités abdominale et thoracique, explique en général ces troubles.

 

Ces accidents sont fréquents et sont la cause de la mort de 50 % environ des oiseaux reçus au Laboratoire.



LÉSIONS : Le foie est l'organe toujours atteint ‑ il est très hypertrophié ou décoloré et le plus souvent les deux à la fois. Son volume peut atteindre trois fois la normale ; sa couleur varie du bistre au jaune ou au blanc rosé, couleur observée dans les cas de dégénérescence graisseuse grave. L'intestin est forte­ment congestionné, surtout dans sa première moitié ; il est rouge vif ou sombre et  peut contenir du sang mélangé donnant au contenu intestinal une teinte rose ou rougeâtre.

 

TRAITEMENT : Il consiste avant tout à réduire les matières grasses : alpiste, avoine, biscuit. Il faut par ailleurs, par l'emploi de choline,arrêter l'infiltration graisseuse et provoquer l'élimination des graisses en excès, dans le foie en en particulier. Par le calcium, on remédiera aux risques de décalcification.

Appliqué à temps, ce traitement amène la guérison en 8 à 10 jours, mais tardivement, il peut encore réussir. Faute de pouvoir modifier totalement l’alimentation, il est conseillé de le faire préventivement deux fois par semaine.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Exotic 09 01/12/2009 19:26


bonsoir a tpoi ,
toujours intéressant a lire .....
Bonne soirée et a + exotic 09


Présentation

  • : Basse-cour et volière
  • Basse-cour et volière
  • : Documentation pratique permettant d'élever de façon rationnelle : volailles, pigeons, lapins, oiseaux de parc, de cage et de volière.
  • Contact

Nombre de pages vues 01/07/2014

 

1.373.050 

 

Mois record :

37.034  (05.2012)

Recherche

Visiteurs en ligne

Internat. ouvert le 14.04.09

free counters

Texte Libre

 

Catégories