Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 17:05

 

Cravate oriental

 

 

L’APPLICATION DES TRAITEMENTS EN COLOMBICULTURE

Les pigeons peuvent être traités individuel­lement par piqûres ou par comprimés don­nés dans le bec. On peut les traiter collecti­vement dans l'eau de boisson, et accessoi­rement sur les graines.

 

LES INJECTIONS

Employer une aiguille courte (15mm) et faire l'injection dans les muscles pectoraux. La désinfection de la peau est en pratique inutile.

 

LES COMPRIMES

Se donnent de force dans le bec ; s'assu­rer que l'oiseau a bien avalé et ne rejette pas le comprimé en vomissant, ce qui arrive fréquemment chez les adultes.

Pour ces deux traitements, ne pas oublier que les doses sont établies pour un pigeon de 500 grammes environ. Augmenter la dose pour les très grosses races pouvant attein­dre un kilogramme.

 

LES TRAITEMENTS DANS L'EAU

La dose de médicament doit être mesurée exactement : en dessous de 5ml (ou 5cc), utiliser une seringue graduée. A partir de 5ml, on peut employer la cuillère à café qui, à 20 % près, contient 5ml, ou la cuillère à soupe, 15ml. Ce sont des mesures très approxima­tives; ne jamais tenter de mesurer une 1/2 cuillère ; c'est impossible à évaluer. La dose indiquée dans l'eau est valable, quel que soit le poids des oiseaux (un oiseau plus gros boit plus). La seule correction à faire dépend de la chaleur.

En été, employer la dose indiquée; en hi­ver, l'augmenter au moins de 50% car les pigeons boivent bien moins ; si l'on emploie deux cuillerées, à température moyenne, il faut en mettre 3 en hiver. Cette augmenta­tion de la dose peut donner du goût à l'eau et causer un refus. De même, à la dose nor­male, certains produits sont mal acceptés. En sucrant l'eau, on peut tenter d'y remé­dier, mais les résultats sont aléatoires.

 

LES TRAITEMENTS SUR LES GRAINES

La plupart des traitements sont étudiés pour être administrés dans l'eau. S'il faut donner un produit sur les graines, on procèdera de la facon suivante : faire cuire un peu de fa­rine dans l'eau pour faire une colle de pâte ; la diluer dans l'eau, et y délayer la poudre à donner aux pigeons. Dans une cuvette, ajou­ter à ce mélange la quantité voulue de grai­nes, et bien mélanger ; étendre les graines pour les laisser sécher, et les distribuer aux oiseaux. Avec 1/2 litre à 1 litre de liquide pour 10 kg de graines, on obtient une bonne répartition, et la farine fait adhérer le produit, On peut remplacer la farine par une solution de gomme arabique. On admet, en général, que la dose à donner sur les graines est le double de celle donnée dans l'eau, en été.

Certains produits pulvérulents ne nécessi­tent pas une telle préparation car ils adhè­rent aisément au grain mouillé. Il suffit géné­ralement d'humidifier au préalable les grai­nes à raison de deux à trois cuillerées à soupe d'eau par kilo.

 

Etourneau-copie-1

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Basse-cour et volière
  • Basse-cour et volière
  • : Documentation pratique permettant d'élever de façon rationnelle : volailles, pigeons, lapins, oiseaux de parc, de cage et de volière.
  • Contact

Nombre de pages vues 01/07/2014

 

1.373.050 

 

Mois record :

37.034  (05.2012)

Recherche

Visiteurs en ligne

Internat. ouvert le 14.04.09

free counters

Texte Libre

 

Catégories