Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 17:55

 

Culbutant-de-Komorn-copie-1.jpg

 

L’ETAT PHYSIQUE DU BON PIGEON

Quelle que soit la race et quel que soit le gabarit du pigeon, c'est toujours l'état phy­sique du sujet qu'il importe de surveiller.

Un bon colombophile se doit de créer une souche de pigeons au physique aussi par­fait que possible, et dont l'état de santé ne laisse en rien à désirer.

Il choisira ses reproducteurs pour la pro­chaine saison parmi les sujets ayant passé les rigueurs de l'hiver, sans qu'il ait eu d'ob­servations à noter au sujet de leur compor­tement et de leur santé.

Le pigeon, par la prise en main et au pal­page doit, en tout temps, avoir le corps bien arrondi et un plumage doux au toucher ; dans la volière, il doit toujours avoir une prestan­ce de vivacité et de santé.

Il est nécessaire pour l'éleveur, d'établir un inventaire où tous les pigeons seront ins­crits par leur sexe, le numéro de bague, la couleur du plumage ou le dessin, la forme, la tenue et le port, ou tout ce qui est visible sera inscrit. Le bon amateur ne considère pas l'hiver comme une période de repos ou de vacances.

Pendant la période d'hiver, il doit prépa­rer l'avenir. Aujourd'hui l'éleveur doit, par sa patience, sa volonté, son énergie et son savoir dans le but recherché, tendre toutes ses forces pour obtenir le résultat désiré.

Avec l’arrivée du printemps, il convient d'établir le bilan de l'inventaire et des observations et il faut être très sévère dans le choix des futurs reproducteurs qui est lié au projets d'accouplements. C’est pour l'éleveur la période cruciale, où il doit se déterminer dans le tri de ses futurs reproducteurs, et où devra agir très durement en éliminant tout ce qui pourrait provoquer des déficiences dans la génération suivante. Seules, le qualités physiques parfaites au plus haut degré, permettront à l'éleveur d'obtenir un descendance améliorée ou tout au moins maintenue.

Ainsi, les familles créées par l'éleveur, se reproduiront selon une norme ; une moyenne familiale dans les limites de laquelle on trouve, si l'on a affaire à des reproducteurs d'élite, un pourcentage très faible d'excellents jeunes et un certain pourcentage de mauvais jeunes qui ne tarderont pas à rejoindre la marmite.

Donc seront éliminés sans délai, tous les jeunes pêchant par leur état physique. Pourquoi vouloir conserver des faiblards qui toute leur vie seront plus ou moins déficients, quand il est possible d'élever des sujets sains et vigoureux qui eux, sont seuls porteurs de tous les attributs de leur race, ne l’oublions jamais.

Le succès en élevage est là.

 

Pour en savoir plus, afin de toujours mieux conduire votre élevage,

cliquez  ICI

 

Zurichois-a-queue-blanche.jpg

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Basse-cour et volière
  • Basse-cour et volière
  • : Documentation pratique permettant d'élever de façon rationnelle : volailles, pigeons, lapins, oiseaux de parc, de cage et de volière.
  • Contact

Nombre de pages vues 01/07/2014

 

1.373.050 

 

Mois record :

37.034  (05.2012)

Recherche

Visiteurs en ligne

Internat. ouvert le 14.04.09

free counters

Texte Libre

 

Catégories