Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 11:16


Coq courtes-pattes

 

LA GALE DES PATTES

Ce n'est pas parce que la gale des pat­tes ne fait pas beaucoup souffrir les pou­les ‑ malgré parfois d'innombrables déman­geaisons ‑ qu'il ne faut pas y remédier tout de suite. La maladie, tout en étant le signe évident du peu de soin dont les sujets sont l'objet, affaiblit considérablement les pon­deuses. Une pondeuse, la meilleure soit-elle, est toujours entravée dans sa produc­tion quand elle subit une cause pouvant amener un affaiblissement quelconque de son organisme. Alors, surveillez les pattes de vos volatiles.

Aussitôt que vous apercevez que les écailles se soulèvent ou qu'elles ne sont plus bien collées aux pattes, quand vous constatez une formation de croûtes grisâ­tres et farineuses, intervenez tout de suite : c'est le début de la gale. A ce moment là, c'est si vite guéri ! Voyez vous‑même. Pro­curez‑vous un produit antigale de qualité, et avec un pinceau ou une petite brosse trempée dans ce liquide, frottez à rebrous­se écailles les pattes de vos malades tous les deux jours, par exemple, jusqu'à ce que toute croûte visible ait disparu ou que les écailles aient repris leur position normale, bien appliquée et bien serrées contre le tarse. Quand on s'y prend tout de suite, un seul traitement, deux tout au plus, suffisent pour faire disparaître toute trace de cette vilaine et, disons‑le franchement, dégôu­tante affection des pattes.

Quand la maladie est de plus ou moins vieille date et que les croûtes se sont dur­cies sous les écailles, avant toute chose, ramollissez ces croûtes par quelques bains, (tièdes ou bien en faisant une ou deux ap­plications de corps gras (huile, saindoux, etc.), puis brossez avec une brosse un peu dure. Après cela seulement, frictionnez abondamment comme indiqué ci‑dessus. Quand les croûtes sont sèches et dures, le médicament liquide ne peut pas atteindre le parasite, c'est pourquoi il faut avoir soin de ramollir les croûtes quand c'est néces­saire. On continue le traitement jusqu'à ce que toute trace de gale ait disparu, ce qui est un peu plus long quand on a laissé la maladie se développer.

Comme la gale des pattes est très con­tagieuse, faites une application préparées comme ci‑dessus, aux pattes de toutes les volailles du troupeau, même à celles qui ne vous paraissent pas encore atteintes. Et puis, avec un insecticide efficace et non toxique pour les oiseaux, badi­geonnez les perchoirs. Cette désinfection est nécessaire si vous ne voulez pas voir la maladie réapparaître au bout de peu de temps.

On sait, d'autre part, que prévenir vaut mieux que guérir. La gale des pattes ne fait pas son apparition si l'on prend la peine de badigeonner une fois l'an ‑ ce n'est pas beaucoup demander ‑ les pattes de toutes les volailles. Cela  prend peu de temps et ne coûte pas bien cher. Mais, en le faisant, du moins, on évite un problème qui peut devenir embarrassant. Et si les poules paraissent ainsi plus pro­pres, cela n’en est que mieux. En outre, elles ne pourront produire que davantage.



Poule Plymouth Rock naine

Partager cet article

Repost 0

commentaires

CRISPIN CIRHAKARHULA 24/03/2016 13:15

Les gales de pattes de poules dérangent les poules au point de se gratter régulièrement.Ses pattes à gales tendent vers l'éléphantiasis chez les personnes humaines.

Présentation

  • : Basse-cour et volière
  • Basse-cour et volière
  • : Documentation pratique permettant d'élever de façon rationnelle : volailles, pigeons, lapins, oiseaux de parc, de cage et de volière.
  • Contact

Nombre de pages vues 01/07/2014

 

1.373.050 

 

Mois record :

37.034  (05.2012)

Recherche

Visiteurs en ligne

Internat. ouvert le 14.04.09

free counters

Texte Libre

 

Catégories