Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 16:39

 

Sarcelle-d-ete-male.jpg

 

LA SARCELLE  D’ETE

 SIGNES DISTINCTIFS

   Mâle

Bec bleu cendré, narines près du front et rapprochées l'une de l'autre . Yeux bruns .Tête roux foncé, virgule blanche au dessus­de l'œil jusqu'à la nuque. Cou roux foncé finement strié de blanc. Couvertures de l'aile gris bleu pâle. Miroir vert encadré de blanc. Poitrine roux finement strié de blanc. Ventre blanc roux rayé de noir .Dos brun cendré, longues plumes gris bleuté striées de blanc retombant sur les flancs. Pattes grises. Queue brunâtre.

Femelle 

Bec comme le mâle avec une teinte plus foncée. Yeux bruns.Tête brun roux, sour­cil plus fortement marqué que chez la Sar­celle d'hiver. Cou gris roux. Couvertures de l'aile grises. Miroir identique au mâle. Poitrine brunâtre. Ventre blanc crème. Dos brunâtre. Pattes grises .‑ Queue bru­nâtre.

Méthode d'identification

La femelle de Sarcelle d'été a le sourcil plus marqué et le front plus fuyant que la Sarcelle d'hiver.

Le mâle produit un son caractéristique de crécelle ; il est assez bavard, surtout en vol et par les belles journées.

Le cri de la femelle ressemble à celui de la cane Colvert en plus doux et plus aigu.

 Mensurations 

Poids : 250 à 420 g. (moyenne 340) ; la femelle est plus petite.

Longueur: 32 à 36 cm.

Bec : 34 à 40 mm.

Comportement

Oiseau peu farouche qui voyage surtout par couples ou par groupes de quatre ou six individus. On le voit parfois, mais assez rarement, en bandes plus importantes pou­vant aller jusqu'à 40 ou 50 oiseaux.

Elle fréquente les prairies inondées, les petites mares, les abreuvoirs, et n'aime guère les rivages maritimes.

 REPRODUCTION

Epoque : mai et juin.

Oeufs : 6 à 11 oeufs (moyenne 10),  jaune ocre pâle.

Incubation : 21 à 23 jours.

Zones : Sud de la Suède et de la Fin­lande, Italie centrale, Albanie, Bulgarie. Quelques nids en Angleterre et Ecosse.

Nidification symbolique en France : Ca­margue, Forez, Brenne, Dombes.

Récente extension vers le Nord.

Nid : il est bâti dans de grosses touffes de joncs ou de laîches en des endroits fai­blement inondés, mais le plus souvent au sec, à une certaine distance de l'eau dans les broussailles, les bruyères ou même des champs de trèfle.

 NOURRITURE

Essentiellement végétale, mais comme la plupart des autres canards de surface, la Sarcelle d’été est plus ou moins omnivore et ne dédaigne ni les insectes ni les larves. 

 

 MIGRATIONS

Aller : le passage débute au 1er août pour se terminer en septembre ou dans les premiers jours d'octobre.

Retour : du 15 février au 15 mai, le point culminant étant en principe la première quinzaine d'avril.

 On remarque que le passage de retour est souvent plus fourni que l'aller comme cela se produit pour certaines espèces (pi­let et souchet).

Zone d'hivernage : Bassin méditerranéen, Afrique tropicale, Sahara, Cameroun.

Elle est justement qualifiée de canard chaud et cela est prouvé par son activité migratoire ; elle nous arrive avec les pre­mières chaleurs et disparaît dès que le temps commence à fraîchir, bien avant les premiers frimas.

 

Sarcelle d'été

Groupe de Sarcelles d'été ; les mâles sont reconnaissables

à leurs sourcils blancs accentués.  (photo lpo Champagne Ardenne)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Basse-cour et volière
  • Basse-cour et volière
  • : Documentation pratique permettant d'élever de façon rationnelle : volailles, pigeons, lapins, oiseaux de parc, de cage et de volière.
  • Contact

Nombre de pages vues 01/07/2014

 

1.373.050 

 

Mois record :

37.034  (05.2012)

Recherche

Visiteurs en ligne

Internat. ouvert le 14.04.09

free counters

Texte Libre

 

Catégories