Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 17:11

 

Faisan-Lophphore-resplendissant.jpg

 

Faisan Lophophore resplendissant

 

 

LES FAISANS LOPHOPHORES

Ce groupe se distingue par le brillant de son plumage. A l'exception du bec, des pattes et des tarses, tout le corps des Lophophores reluit de teintes multicolores ; leurs mouvements sont gracieux et leur parade imposante.

 

A pas prudents, le coq s'approche de la poule, décrit un cercle autour d'elle en abais­sant l'aile tournée vers sa dame, ce qui fait apparaître les magnifiques couleurs. Son cou est tendu et sa huppe dressée vibre parfois légèrement. Ensuite, il se baisse, étale sa queue comme un paon et écarte ses ailes. La poule ne s'intéresse guère ou bien peu à cette parade, et souvent ne daigne même pas jeter un coup d'oeil au coq.

Les Lophophores sont des oiseaux de haute montagne, que l'on rencontre depuis les Monts de l'Himalaya à la Chine Occiden­tale, à une altitude de 2000 à 5000 m, à la limite des arbres, où le climat est rude.

Ils aiment les bois clairsemés de coni­fères, de chênes et de bouleaux avec un sous‑bois de rhododendrons, interrompus de clairières herbeuses. De leur bec assez long, fort et recourbé, ils fouillent la terre, sans se servir des pattes, comme c'est le cas pour la plupart des galliformes. Ce sont des oiseaux robustes et résistants au froid, qui ne souffrent pas de la neige et du gel, mais ne supportent pas les grandes chaleurs, ni une humidité prolongée.

Ils construisent leur nid sous un roc saillant ou derrière une souche d'arbre. Le cri strident des deux sexes est parfois un peu rauque, a un ton plaintif, et se termine sur une haute note prolongée de flûte.

 

LE LOPHOPHORE RESPLENDISSANT (Lophophorus Impeyanus)

est originaire de l'Himalaya. Importés en 1851 au Jardin Zoologique de Londres, ces faisans se mirent à couver trois ans plus tard. Leur élevage réussit également au Jardin Zoologique de Paris et, actuellement, on trouve cette espèce chez presque tous les grands éleveurs.

Le coq a une livrée multicolore. La poule est brun clair avec des taches irrégulières réparties comme des gouttes sur tout le corps, à l'exception de la gorge, qui est blanche. Il est essentiel de donner aux Lophophores l'occasion, d'utiliser leur bec, car dans le cas contraire, il pousse excessi­vement. Le sol de la volière doit donc être recouvert de sable frais, parsemé de pierres et de la rocaille.

Des sureaux , des rhododendrons et autres arbustes leur offriront un abri contre le soleil et la pluie.

Nombre d'oeufs : 5‑8, brun café, abon­damment parsemés de points rouge brun.

Incubation : 28 jours environ.

Distinction des sexes : dès l'éclosion. Le dessus de la tête est brunâtre chez les mâles, noir chez les femelles. Cette diffé­rence disparaît à l'apparition de la huppe. Si, à l'âge de 5 mois, on arrache quelques plumes du cou, des plumes brillantes pous­seront à cette place chez les coqs.

Mûr pour la reproduction à 2 ans, il est monogame.

  

 Pour en savoir plus afin, de toujours mieux conduire votre élevage,

cliquez  ICI



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Basse-cour et volière
  • Basse-cour et volière
  • : Documentation pratique permettant d'élever de façon rationnelle : volailles, pigeons, lapins, oiseaux de parc, de cage et de volière.
  • Contact

Nombre de pages vues 01/07/2014

 

1.373.050 

 

Mois record :

37.034  (05.2012)

Recherche

Visiteurs en ligne

Internat. ouvert le 14.04.09

free counters

Texte Libre

 

Catégories