Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 17:53

 

Boulant-de-Thuringe.jpg

 

 

LES PRINCIPES FONDAMENTAUX

POUR ELEVER DES PIGEONS

 

Il serait assez plaisant que cet article donne envie à un amateur de volailles de s'intéresser aussi aux pigeons. Certains des lecteurs les plus anciens connaissent déjà ce genre de texte et ne rejettent pas l'idée d'élever des pigeons avec leurs poules. Mani­festement, le nombre d'éleveurs s'occupant de volailles et ayant décidé de prendre en charge des pigeons, s'accroît.

 

Déjà, beaucoup de personnes décou­vrent qu'il n'est pas si facile de faire de l'éle­vage lorsque deux oeufs seulement sont incubés à la fois, et qu'il faut attendre un mois complet pour obtenir à nouveau deux oeufs.

Aussi, il n'est peut être pas tout à fait superflu de récapituler brièvement quelques principes de base de l'élevage des colombidés, même si ces derniers ont été traités dans des articles précédents.

 

Pour les loger, il est possible d'amé­nager un local existant en colombier, mais la plus grande pru­dence est recommandée. Une bonne ventilation, une absence de courants d'air, un sol sec, un éclairage adé­quat et un toit solide sont essentiels. L'humi­dité est l'ennemi du pigeon. Ne vous inquié­tez pas trop pour les maintenir au chaud. Les pigeons sont, en effët extrêmement robustes, et peuvent résister à des températures très basses comme très élevées, si la ventilation est correcte.

Il est préférable de prévoir un plancher en bois, mais le ciment apporte aussi une bonne solution à condition de le recouvrir d'une litière appropriée. Un sol en terre est sans intérêt.

 

Seuls conviennent les locaux en rap­port avec le nombre de pigeons ; le surpeu­plement est le problème principal existant dans la plupart des pigeonniers.

Une volière contiguë au pigeonnier s'avère plus qu'indispensable. Les oiseaux s'en serviront pour profiter du soleil, pour se baigner et s'accoupler à leur aise.

Installez un grillage métallique à mailles serrées ou une grille bien soudée pour tenir à distance les souris et les moi­neaux. Pour la même raison, pensez à recou­vrir le toit de la volière de plastique ondulé. La volière peut descendre jusqu'au sol, ce dernier étant lui‑même surmonté d’un grillage afin de permettre aux déjections de passer au travers.

 

Chaque couple de pigeons a besoin de deux nids, ou un nid double dont les dimen­sions vont de 35 X 35 cm pour les grandes races à 25 X 25 cm pour les petites. Il est possible d'utiliser des coupelles en carton moulé mais vous pouvez tout aussi bien fabriquer les vôtres à partir de boîtes en carton en prenant soin de les brûler après utilisation.

 

Une fois que les nids sont installés, il n'y a plus besoin de perchoirs, excepté une planche d'envol de 10 à 15 cm de large que l'on fixe sur le devant du nid. Sinon, vous avez le choix entre le perchoir rectangulaire de type case, le perchoir en forme de plateau  soutenu par une équerre, très pratique pour les races agrémentées de pattes fortement emplumées, ou le classique perchoir en forme dé V renversé. Ces trois perchoirs sont conçus de telle sorte que les fientes ne tombent jamais sur les oiseaux se trouvant en dessous.

 

Le choix de la race est une affaire de goût, la beauté est dans l'oeil de chacun, excepté pour dire que tout pigeon est beau. Débutez avec une seule variété ou bien vous finirez par obtenir,  une multitude de races et de variétés. Rendez vous aux expositions, lisez des ouvrages, parlez à des éleveurs réputés, écoutez attentivement les propos qui se tiennent, mais gardez‑vous de tout croire. De nos jours, très peu d'amateurs se contentent de se spécialiser dans une seule race, ce qui est pourtant toujours préférable.

 

On peut accoupler des oiseaux âgés à des jeunes si la sélection est judicieuse. La femelle doit ou devrait pondre 7 à 10 jours après l'accouplement ; seuls deux oeufs sont produits à 48 heures d'intervalle. Les oeufs fertiles écloront 19 jours après la ponte du premier oeuf. Pensez à noter les dates que ce soit sur un registre ou sur une carte accrochée au nid.

 

Laissez les pigeons tranquilles lors­qu'ils couvent. Si les oeufs n'éclosent pas en temps voulu et que les sujets continuent à couver, accordez leur un ou deux jours supplémentaires car il se peut que vous ayez comis une erreur en notant les dates de ponte. De toute façon, un couple ne couve pas plus de temps qu'il ne faut.

Il est conseillé de casser les oeufs qui n'ont pas éclos ; s'ils sont remplis de jaune, ils sont infertiles ; si vous constatez des traces de sang, vous aurez la peuve que l'oeuf était fécondé mais que le développe­ment embryonnaire s'est arrêté à un certain stade de la croissance à l'intérieur de l'oeuf. Toutefois, la majorité des pigeons étant généralement de bons reproducteurs, la plupart des oeufs devraient éclore sans diffi­culté.

 

Les pigeonneaux s'avèrent être très différents des poussins. Ils naissent aveu­gles, dénudés et totalement dépendants de leurs parents, à la fois pour la nourriture et pour la chaleur. Ils s'alimentent d'une sécrétion fournie par leurs géniteurs appelée "lait de jabot". Progressivement, les adultes régurgitent du grain ramolli dans le jabot des petits qui grandissent remarquablement vite.

 

Il est important de baguer vos pigeon­neaux quand ils ont environ 7 jours ; n'oubliez pas de vérifier le lendemain s'ils n'ont pas perdu leur bague. Le mâle continue de nourrir les jeunes tandis que la femelle s'apprête à entamer une seconde couvée.

A un mois, les petits quitteront le nid, soit de leur propre gré, soit parce qu'ils seront chassés par leurs parents. On les installera alors dans une volière réservée aux jeunes juste avant que n'éclose la seconde paire d'oeufs.

 

L’alimentation des pigeons est un vaste sujet. Certains mélanges de graines destinés aux pigeons sont disponibles dans le commerce pour toutes sortes d'objectifs et à tous les prix ! Avec quelques pigeons seu­lement il est possible de s'offrir ces luxueu­ses préparations mais avec un grand nombre de sujets, la plupart des éleveurs préfèrent fabriquer leur propre mélange. Les princi­paux grains à employer sont le blé, le mais et les pois. Beaucoup de personnes se servent maintenant de granulés, soit seuls, soit en plus du mais. Il s'agit de gra­nulés industriels spécialement conçus pour les colombidés. D'autres préfèrent employer des granulés pour volailles.

 

Quoi que vous utilisiez, il faut vous assurer qu'il s'agit d'un produit propre, sec, sans vermine ni déjections de rat ou de souris. Ne suralimentez pas vos sujets :  toute nourriture doit être absorbée vingt minutes après que le repas ait été servi.

 

Le grit, vendu généralement pour les pigeons, constitue un autre besoin essentiel, en particulier quand on fournit du grain. Une eau fraîche, propre et en grande quantité s'avère être également vitale. Il faut renou­veler l'eau quotidiennement ‑ car ce n'est pas superflu ‑ et au moins deux fois par jour durant la saison chaude.

 

L’eau et l'aliment doivent être distri­bués dans des récipients protégés à la fois des déjections, de la poussière et des plumes.

 

Vous devez penser à vermifuger vos pigeons à l'aide d!un produit efficace deux fois par an, ainsi qu'à les traiter contre la trichomonose ; on peut aussi, si nécessaire les soigner contre la coccidiose ou le vacciner contre la pararnyxovirose.

 

Certains éleveurs n’onti recours aucune de ces méthodes. Néanmoins, il est recommander au moins de pulvériser l'intérieur du pigeonnier ave un insecticide efficace et non toxique deux fois par an et  de toujours disposer d’une cage de sécurité pour tout nouvel arrivant qui doit être mis en quarantaine pendant quelque temps

Ce qui précède ne constitue qu'une ébauche des principaux besoins des pigeon tenus enfermés.

 

                Pour en savoir plus afin de toujours mieux conduire votre élevage,

cliquez  ICI

 

Culbutant anglais face courte

Partager cet article

Repost 0

commentaires

nefg 01/02/2017 13:52

Cette métier prend des dimensions multidimensionnel on doi sunire et faire toute sorte pour que les petite élève soit au top et entouka j sui pré pour fournir mes idée avec les amoureux des pigeons de pur sang ok se lui qui v me contacter voici mon watchapp 00221765593578

nefg 11/01/2017 01:47

Voici mon watchap 00221 765593578

Millimouno Desiré Yonkèndè 02/12/2016 22:04

Je vous ecris depuis La Guinée Conakry en Afrique de l'Ouest.jai besoin dune collaboration très parfaite avec vous au sujet de l'élévage.Je suis à ma 16 année dans ce domaine et jaimerais obtenir de vous beaucoup d'expérience au sujet des pigeons que j'élève

Amadou ba 03/02/2016 00:24

J'aimerai avoir tes contacts parseke je sui un petit éleveur

nefg 11/01/2017 01:43

Ok je suis éleveur

yaya 04/12/2016 20:19

95151082 contacter moi pr ds achat d pigeons

yaya 04/12/2016 20:18

G ss éleveurs d pigeons de race ya 10 ans g ss o mali

Présentation

  • : Basse-cour et volière
  • Basse-cour et volière
  • : Documentation pratique permettant d'élever de façon rationnelle : volailles, pigeons, lapins, oiseaux de parc, de cage et de volière.
  • Contact

Nombre de pages vues 01/07/2014

 

1.373.050 

 

Mois record :

37.034  (05.2012)

Recherche

Visiteurs en ligne

Internat. ouvert le 14.04.09

free counters

Texte Libre

 

Catégories