Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 11:24


Rex-fee-copie-1.jpg

 

                       REDUIRE LES CAS DE FRIGIDITE CHEZ LA LAPINE

La coccidiose des jeunes étant mainte­nant un problème résolu grâce à l'emploi de préventifs adaptés , un des déboires les plus fréquents reste la difficulté de repro­duction chez les lapines. Le terme de sté­rilité est un peu impropre puisque le pro­blème est, en réalité, constitué par des la­pines qui refusent l'accouplement. On emploie souvent le terme de " frigidité " qui n'est sans doute pas non plus parfaitement exact, mais que nous garderons par com­modité.

Dans les cas les plus simples, la frigi­dité des lapines est due à un excès de graisse ou à une carence en vitamine E ou à une combinaison des deux, et il faudra en premier lieu, essayer une alimentation moins engraissante et l'administration de vitamine E. 

Cependant, très souvent, la frigidité est la conséquence de conditions d'élevage mal comprises. Les causes en sont alors plus complexes et demandent quelques explications.

Chez la plupart des animaux, il y a, chez la femelle, un cycle qui se déroule réguliè­rement et se répète tant qu'il n'y a pas fé­condation et gestation.

Ce cycle peut se résumer assez simple­ment et schématiquement en deux pério­des :

1) Maturation de l'ovule:

Un ovule préexistant dans l'ovaire (ou plusieurs ovules selon les espèces), se met à se développer à l'intérieur d'un folli­cule.

2) Rupture du follicule ou ovulation.

A un moment donné, le follicule s'ouvre, l'ovule est libéré et descend dans les trom­pes vers l'utérus où il sera fécondé s'il y a accouplement ; c'est la période dite des"chaleurs".

3) Corps jaune :

Dans le follicule ayant " pondu " l'ovule, se développe le " corps jaune " sécrétant une hormone permettant la fixation de l'ovule et son développement après la féconda­tion. Ce corps jaune persiste pendant toute la gestation. S'il n'y a pas fécondation, il se résorbe et une nouvelle ovulation, un nouveau cycle se prépare.

Chez la lapine, le cycle est semblable, mais au lieu de se produire régulièrement, tant qu'il n'y a pas fécondation, le cycle ne se déclenche qu'à la suite de l'accouple­ment, c'est en effet l'accouplement qui pro­voque l'ovulation. Il y a alors fécondation et gestation.

Bien entendu, que ce soit chez les autres animaux avec cycle régulier, ou chez la la­pine, la femelle n'accepte pas l'accouple­ment pendant la période où se forme et persiste le corps jaune.

Chez les espèces à cycle régulier, la fe­melle n'accepte pas non plus l'accouple­ment pendant la période de maturation de l'ovule.

Chez la lapine, qui a un cycle dit à "ovu­lation provoquée", la femelle est théorique­ment toujours prête à l'accouplement. Il y a cependant des périodes de repos ova­rien saisonnières chez la lapine sauvage, qui se retrouvent également chez la variété domestique, l'automne en particulier. Tou­tefois, ces périodes naturelles peuvent être supprimées par une alimentation correcte et par la température ambiante. Elles ne se produisent pas si cette température reste supérieure à 9 ou 10 degrés.

Il peut y avoir repos ovarien chez une fe­melle restée longtemps sans produire et éloignée des mâles.

L'autre cause de frigidité s'observe chez les lapines qui se trouvent dans la seconde partie du cycle, dans la période du "corps jaune". Il semble y avoir là une contradic­tion puisque nous avons vu que le corps jaune se formait après l'ovulation, et que l'ovulation ne se produisait qu'à la suite de l'accouplement, donc en principe, après la fécondation. Il ne devrait donc pas y avoir de possibilité de corps jaune sans accou­plement.

En fait, il y a des exceptions et c'est là qu'il faut rechercher les causes de frigidité autres que l'excès de graisse et les avita­minoses.

En effet, chez la lapine, l'ovulation est provoquée par l'accouplement avons‑nous dit, mais il serait sans doute plus exact de dire par " excitation sexuelle " ; or cette exci­tation peut se produire par la proximité du mâle dans une cage voisine, par son odeur.

Dans certains cas, la cohabitation de plu­sieurs lapines peut aboutir au même résultat. Il y a alors ovulation sans féconda­tion et la suite du cycle se poursuit par la formation du corps jaune ; tant que celui‑ci persiste (15 à 17 jours), la lapine refusera le mâle.

Pour éviter cette cause d'échec fréquente, il faut

   1)   Ne pas mettre plusieurs lapine ensemble.

   2) Tenir le ou les mâles dans des cages éloignées de celles des femelles ; ces ca­ges des mâles pourront comporter une cage contiguë vide dans laquelle on mettra la femelle 12 heures avant de la placer dans la cage du mâle, ce qui constitue une ex­cellente méthode.

L’observation de ces diverses précau­tions permet de réduire les cas de frigidité dans des proportions très importantes.



Belier-anglais.jpg


Partager cet article

Repost 0
Published by - dans LAPINS
commenter cet article

commentaires

Poulbot.66 18/02/2010 19:05


Jolie ce lapin bélier, mais souffre-t-il comme les chiens à oreilles tombantes de problèmes d'oreilles ? Amitiés....Lulu66


Hugues 19/02/2010 21:34


Bonsoir Lulu.
Tous les lapins doivent faire l'objet d'une surveillance régulière quant à l'état de l'intérieur des oreilles, en particulier chez les races dont les oreilles sont très développées comme le Bélier
anglais.


Présentation

  • : Basse-cour et volière
  • Basse-cour et volière
  • : Documentation pratique permettant d'élever de façon rationnelle : volailles, pigeons, lapins, oiseaux de parc, de cage et de volière.
  • Contact

Nombre de pages vues 01/07/2014

 

1.373.050 

 

Mois record :

37.034  (05.2012)

Recherche

Visiteurs en ligne

Internat. ouvert le 14.04.09

free counters

Texte Libre

 

Catégories