Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 16:41

 

Huppe de Soultz 

 

SEVRER CORRECTEMENT LES PIGEONNEAUX

 

Les pigeonneaux quittent le nid à l’âge de quatre semaines environ. Bien qu'ils soient aptes à se suffire, ils poursuivent encore longtemps leurs parents pour demander la becquée ; ils poursuivent même d'autres reproducteurs, surtout au moment où ces derniers nourrissent leur propre progéniture. Il arrive, et même assez fréquemment, que des sujets adultes nourrissent n'importe quels jeunes se présentant devant eux.

 

Quand les pigeonneaux commencent à quitter le plateau tout en restant dans leur cage, il est recommandé de mettre à leur disposition un petit abreuvoir et une soucoupe avec quelques graines. Les parents attaquent bien vite cette friandise et les imitent ; ils apprennent ainsi à manger et à boire rapidement.

La période du sevrage est un moment les plus critiques dans l'existence du pigeonneau.

Les jeunes pigeons courent maladroitement dans la volière. Bien souvent, ils sont ennuyés par des mâles adultes qui les poursuivent, les chassent de la mangeoire et de l'abreuvoir. Les pigeonneaux ont ainsi de la peine à se nourrir et il leur est difficile encore de boire.

 

Il n’est donc pas étonnant que les jeunes maigrissent ordinairement pendant les premiers jours du sevrage. Quelques grains imbibés d'eau vitaminée, donnés directement dans le bec, leur viennent bien à point pendant une dizaine de jours.

Afin de les défendre contre les poursuites des adultes, il est bon d'avoir un petit pigeonnier qui leur est spécialement réservé. Si vous pouvez disposer d'un emplacement pour y réunir vos jeunes, vous ferez bien d'y mettre avec eux une vieille femelle qui leur montrera le chemin de la mangeoire et de l'abreuvoir. On peut  placer à terre de petits bacs d'une hauteur de 10 cm environ et remplis de foin et de paille coupée, dans lesquels les jeunes aiment à se blottir la nuit et même, au début, pendant une partie de la journée. En procédant de la sorte, on évite que les pigeonneaux maigrissent. Lorsqu’ils sont âgés de deux à trois mois, ils peuvent être mis avec des sujets plus âgés.

 

Un colombier spécial pour les jeunes présente encore les avantages suivants : Il permet de bien suivre les pigeonneaux dans leur développement et par la suite de se défaire le plus tôt possible de tous ceux qui ne promettent pas pour l'avenir. Il permet encore de donner une nourriture spéciale aux jeunes.

N'oubliez pas la baignoire, elle est de toute utilité pour vos pigeons, en particulier pour les jeunes sujets.

 

LES MESURES D'HYGIENE

 

Si vous ne parvenez pas à réussir vos pigeonneaux, soit parce que les couples abandonnent leurs oeufs au cours de l'incubation, soit parce qu'ils laissent mourir leurs jeunes en cours d'élevage, recherchez en les causes et tout d'abord assurez vous que toutes les mesures d'hygiène suivantes sont scrupuleusement observées.

 

Les nids font l'objet d'une surveillance constante et sont nettoyés tous les huit jours pendant l'élevage des pigeonneaux. De cette façon, les jeunes grandissent dans un nid douillettement garni de paille brisée, bien sèche, leur assurant le maximum de bien être.

D'autre part, et de ce fait même, les nombreux parasites qui ne manquent pas l'occasion d'élire domicile sur le corps des pigeonneaux, sont vite découverts et combattus. Les cages sont également nettoyées et désinfectées dès que les petits ont quitté leur nid, puis sur le fond, mettre une bonne couche de sciure de bois.

 

Enfin, le sol du pigeonnier, garni au préalable de sable blanc, est ratissé tous les matins et les fientes sont ramassées.

Les sujets doivent aussi prendre des bains. Plusieurs baignoires sont nécessaires pour un élevage assez important.

Placées dans la volière et en plein soleil, l'eau est renouvelée fréquemment. Tenir l'eau de la baignoire toujours propre car il arrive souvent qu'un pigeon, gêné à l'abreuvoir, vienne étancher sa soif à la baignoire. Si l'eau est sale, il peut contracter des maladies. En observant ces principes d'hygiène, on limite les risques de maladies.

Les sujets étant ainsi confortablement logés, rationnellement nourris et bien soignés, on peut affirmer que les résultats, comme conséquence logique, donnent entière satisfaction, le rendement des couples étant fort appréciable.

 

 

Berlinois

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Basse-cour et volière
  • Basse-cour et volière
  • : Documentation pratique permettant d'élever de façon rationnelle : volailles, pigeons, lapins, oiseaux de parc, de cage et de volière.
  • Contact

Nombre de pages vues 01/07/2014

 

1.373.050 

 

Mois record :

37.034  (05.2012)

Recherche

Visiteurs en ligne

Internat. ouvert le 14.04.09

free counters

Texte Libre

 

Catégories