Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 août 2009 3 26 /08 /août /2009 16:26

Photos  Chasse Passion

LE FULIGULE MORILLON

 

SIGNES DISTINCTIFS


Mâle:
bec bleu, large, avec fort onglet noir ‑ yeux jaune or ‑ tête noire avec huppe tom­bante noire ‑ joues noir métallisé ‑ cou noir ‑poitrine noire ‑ flancs blanc pur ‑ ventre blanc pur ‑ dos noir ‑ couvertures de l'aile noires ‑miroir blanc avec frange externe noire ‑ pattes bleuâtres ‑ queue noire.

Le mâle, en éclipse, a la poitrine et les flancs tachés, la huppe amoindrie. Des zones brunes se mêlent aux autres couleurs.

Femelle : tête brune avec petite huppe ‑joues claires ‑ poitrine brun foncé ‑ flanc gris sale ‑ ventre gris sale ‑ dos brun foncé‑ miroir blanc sale.


INDICES SUPPLÉMENTAIRES D'IDENTIFICATION

‑ Canard plongeur, il est trapu comme son ami le milouin.

‑ Au vol, il présente ses ailes noires traver­sées d'une fine bande blanche et son ventre blanc pur.

‑ Décollage bruyant, mais vol bientôt rapide.


Cris
‑ Canard peu bavard hors des pério­des de reproduction. La femelle émet alors un "karr karr" auquel le mâle répond par un siffle­ment discret.

Caractères : C'est un oiseau sociable, qui accepte la compagnie des foulques, milouins et des autres fuligules, et qui se montre fami­lier dans des lieux sûrs (villes). Sur les grands ensembles d'eau douce, ils préfèrent prendre du champ et se posent loin des rives pour prévoir et réagir au danger. Il aime se trouver propre et lisse perpétuellement son plumage, à l'eau plus que hors de l'eau. Ses préféren­ces vont aux marais d'eau douce. Il n'appro­che les estuaires maritimes que lorsque le gel le prive de l'eau libre. Il est malheureusement alors victime du mazout.

Mensurations ‑ Longueur : 46 à 51 cm (les pattes dépassent le corps) .

Mesure de l'aile pliée: mâle: 200 à 208 mm. (femelle sensiblement moindre). Poids: 700 à1000 g. Bec: 4 à 4,5 cm.


Reproduction
: Le couple, formé fin février, début mars, recherche les rosetières d'îlots sises aux étendues d'eau libre pour cons­truire, en mai, à l'abri de toute indiscrétion, un nid d'herbe sèche que la femelle garnit de du­vet foncé. Le grégarisme n'interdit pas à l'oi­seau de choisir une zone favorable à plusieurs espèces différentes. La femelle pond de 6 à 12 oeufs gris verdâtre qu'elle couve environ vingt‑quatre jours. Les poussins, foncés, n'ont de jaunâtre que le dessous, et la femelle leur laisse une semi‑liberté pendant le temps de sa mue. Les jeunes volent à deux mois.


Répartition
: ‑ Nidification: L'aire euro­péenne s'intensifie depuis le vingtième siècle au détriment de l'Asie qui a perdu beaucoup de zones humides. De l'Islande à la Sibérie, par le Danemark, la Norvège et en Suède, le morillon augmente sa nidication en Grande­ Bretagne, le nid restant occasionnel en Hol­lande, en Allemagne, en Pologne et en Suisse. Des couvées ont pu être observées en France dans les Dombes, en Lorraine, en Sologne, en Brenne, en Forez et dans la Somme.

‑ Hivernage : Migrateur partiel, il occupe en majeure partie ses zones de reproduction (Ir­lande, Hollande, Danemark, Suède, lac de Genève) et atteint l'Afrique, l'Inde et la Chine. Il y aurait 10 000 hivernants français.


Nourriture
Il est plus porté vers les espè­ces animales petits mollusques, poissons, têtards, larves, crustacés, et les eaux troubles ne le rebutent pas. Cet excellent plongeur peut atteindre des fonds de sept mètres en trente secondes de plongée. Une moule mira­cle (dreisena) serait la cause de son abon­dance hivernale sur le lac Léman (d'après M. Géroudet).



Partager cet article

Repost 0

commentaires

sonja 26/08/2009 18:03

Bonjour
Un bien bel animal sociable. Il a une robe à deux tons magnifique.
Je ne pensais pas qu'il y en avait autant hivernants en France
Bonne soirée à venir

Hugues 26/08/2009 22:00


Bonsoir Sonja. Vous êtes décidément très éclectique puisque je vous retrouve sur mon blog consacré aux petites animaux, et je vous  remercie pour l'intérêt que vous portez à mes présentations.
A bientôt.


Présentation

  • : Basse-cour et volière
  • Basse-cour et volière
  • : Documentation pratique permettant d'élever de façon rationnelle : volailles, pigeons, lapins, oiseaux de parc, de cage et de volière.
  • Contact

Nombre de pages vues 01/07/2014

 

1.373.050 

 

Mois record :

37.034  (05.2012)

Recherche

Visiteurs en ligne

Internat. ouvert le 14.04.09

free counters

Texte Libre

 

Catégories